Frédéric Vidal Ecrit A Jean-Louis Debré, Son Ami Et Président Du Conseil Constitutionnel Pour En Savoir Plus Sur Son Ministère Impossible : Un Secrétariat d’Etat.

Le Président du Conseil Constitutionnel est le fils du premier Premier Ministre de la Ve République : Michel Debré et depuis 1959, l'année de ma naissance, je suis fidèle à nos institutions, la Ve République que je considère trahie par l'irrespect du Gouvernement et de laz présidence à mon égard. Merci Jean-Louis Debré d'en tenir compte dans vos mémoires. Frédéric Vidal

Le Président du Conseil Constitutionnel est le fils du premier Premier Ministre de la Ve République : Michel Debré et depuis 1959, l’année de ma naissance, je suis fidèle à nos institutions, la Ve République que je considère trahie par l’irrespect du Gouvernement et de la présidence à mon égard. Merci Jean-Louis Debré d’en tenir compte dans vos mémoires. Frédéric Vidal

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-louis_debr%C3%A9

Monsieur le Président du Conseil Constitutionnel,

Je vous écris afin de vous solliciter ainsi que le Conseil Constitutionnel afin de vous demander de bien vouloir examiner ma demande de recours en annulation du décret du 9 avril 2014 relatif à la composition du Gouvernement (Secrétaire d’Etat) après la déclaration d’incompétence du Conseil d’Etat à ma requête du 11 avril.

Si le Conseil d’Etat est incompétent, vous devez ne pas l’être. En effet, votre prérogative à contrôler les lois et le bon respect par les pouvoirs publics de la Constitution de la Ve République et de ses modalités de fonctionnement pour qu’il n’y ait de maîtrise de ballon excessive de la part de l’exécutif, celui-là même qui nomme le Gouvernement et ses Ministres ainsi que ses Secrétaires d’Etat.

Le décret du 9 avril me paraît entaché d’une erreur manifeste d’appréciation concernant la nomination  de personnalités qu’il cite aux postes de Secrétaires d’Etat. Madame Axelle Lemaire qui a eu le poste que je souhaitais obtenir, dit du Numérique, fut précédemment, beaucoup moins que moi en contact avec l’Internet. Binationale comme moi (France – Canada, France – USA), elle fut à Londres l’attachée parlementaire d’un membre de la Chambre des Communes. Moi-même, Docteur en Sciences de l’Information, j’officiais à la Caisse des Dépôts pendant 15 ans à la communication en tant qu’Attaché d’administration centrale.

Une République sectaire à mon égard m’a conduit à m’exiler aux Etats-Unis avant de revenir plus sereinement mais toujours sans femme après l’échec de mon film FRENCH COP. A Nice depuis 2011, créateur d’entreprise (POST SCRIPTUM) , candidat au poste de Premier Ministre auprès de Nicolas Sarkosy, puis de François Hollande (novembre 2011 et mai 2013) afin de faire valoir mes compétences en droit et en science politique (diplôme IEP Paris et DEA droit public interne) et de proposer mes services au sommet de l’Etat, j’ai également candidaté en tant que Société Civile pour devenir Secrétaire d’Etat (Affaires Litigieuses 2012, Internet 2014) sans que les administrations concernées ne daignent jamais me répondre.

Je vous demande en conséquence d’ouvrir une enquête sur ce mutisme de Matignon et de l’Elysée qui n’indique rien de bon concernant  la France et la Ve République. Manuel Valls et François Hollande sont coupables de ne pas m’avoir répondu aux alentours du 1er avril alors que les courriers que je leur avais adressé étaient explicites en ce qui concerne ma motivation pour aider l’Etat et renforcer le Gouvernement. Seuls les Députés seraient-ils en mesure de devenir Ministres ? C’est contraire à l’esprit et à la lettre de la Constitution instituée par Charles de Gaulle et un excès de parlementarisme qui nous ramènerait à la IVe République. Il faut sanctionner cette dérive de ne faire appel qu’à des élus de l’Assemblée Nationale parmi lesquels Axelle Lemaire et la plupart des autres Secrétaires d’Etat nommés comme des apparatchiks du Parti Socialiste alors qu’on laisse à l’écart d’autres compétences moins électorales mais probablement plus pertinentes comme la mienne.

Candidat “Write In”, c’est-à-dire supplémentaire, grâce à l’Internet social, à la primaire du PS pour l’élection présidentielle de 2012, j’ai pu constater les difficultés inhérentes à la vie politique après l’an 2000 avec un excès de partis politiques dans la relation entre l’Etat et le citoyen. Pour l’élection présidentielle elle-même, je vous avais écris pour vous faire part de l’impossibilité de recueillir les 500 signatures nécessaires à force de ne pas pouvoir être attractif pour la presse.

Les Secrétaires d’Etat et les Ministres du Gouvernement actuel sont l’objet d’une couverture de presse permanente qui fait d’eux le centre d’intérêt de l’opinion publique sans que cela soit totalement justifié. Cet excès de médiatisation me paraît également contraire à la Constitution et refléter un excès de popularité des intéressés auprès des journaux et des télévisions d’information continue : le vedettariat gouvernemental est suspect auprès de la notion de service public que j’aurais voulu incarner sans être en mesure de fédérer les journalistes  comme mes concurrents à la notoriété plus officielle et officiellement organisée.

Le décret du 9 avril 2014 devrait nous permettre de méditer sur l’injustice administrative quand la politique vient se mêler de ce qui revient à l’histoire : refuser la bonne volonté comme la mienne quant on sait qu’on est mal vu sans raison.

Veuillez agréer, Monsieur le Président du Conseil Constitutionnel, l’expression de ma plus haute considération et de mes sentiments les plus dévoués.

Frédéric Vidal

 

STATELESS SUPERSTAR : Le Roman Biographique de Frédéric Vidal En Préfiguration Sur WordPress Pour Constater Que L’Internet A Besoin De L’Edition Pour Ne Pas Disparaître.

https:/twitter.com/francedemain

George W Bush est responsable de la victoire du FN hier. Sa politique contre la démocratie de 2000 à 2008 a conduit au succès de Marine. FV

Bush doit être traduit devant les tribunaux américains pour la guerre en Irak et sa dictature personnelle. Le Pen sera pour ou pas trop. FV

George W Bush a pu jusqu’à présent ne pas être inquiété et continuer à écraser le peuple de sa morgue de cowboy arriéré grâce à B. Obama. FV

Dans mon livre STATELESS SUPERSTAR, Du Watergate au WTC, je présente les méfaits de George Bush et de l’excès de Washington, DC aux USA. FV

1000px-Standard_Governor_of_New_York_svg

http://en.wikipedia.org/wiki/File:US_flag_13_stars_%E2%80%93_Betsy_Ross.svg

http://staging.americanflagfoundation.org/wp-content/uploads/2011/02/STATE-FLAG-HISTORY-13-COLONIES.pdf

 

Conclusion (Mémoire De Demande D’Annulation Du Décret Du 9 Avril 2014).

Conclusion

En conclusion, je demande l’annulation à titre définitif après enquête préalable du Décret du 9 avril 2014 afin que plus jamais un Gouvernement ne pâtisse de favoritisme et de manque de légitimité dans sa composition comme dans ses objectifs.

Par ailleurs, je me réserve le droit de solliciter un Pretium Doloris pour la remise en cause de ma réputation dont j’ai fait l’objet de manière organisée.

Frédéric Vidal

La main dans la main : Fabius reste attaché à François Mitterrand et représente le passé toujours présent du PS mais surtout de l'Elysée qui permet à Hollande de renforcer l'origine étrangère espagnole d'un Premier ministre néophyte qui a réunit un groupe sans légitimité de nomination suffisante, celui des Secrétaires d'Etat.

La main dans la main : Fabius reste attaché à François Mitterrand et représente le passé toujours présent du PS mais surtout de l’Elysée qui permet à Hollande de renforcer l’origine étrangère espagnole d’un Premier ministre néophyte qui a réunit un groupe sans légitimité de nomination suffisante, celui des Secrétaires d’Etat.

http://www.francetvinfo.fr/politique/diaporama-les-grands-couples-presidents-premiers-ministres-depuis-1958_266607.html

Arbitraire Dans Les Délais De Nomination Des Secrétaires d’Etat A La Suite De La Nomination Surprise Du Premier Ministre Et De Ses Ministres. II. Vice De Procédure, Seconde Cause D’Annulation Du Décret Du 9 Avril 2014.

A. Arbitraire Dans Les Délais De Nomination Des Secrétaires d’Etat A La Suite De La Nomination Surprise Du Premier Ministre Et De Ses Ministres.

Les parlementaires ont été surpris de constater que Manuel Valls n’avait pas été en mesure de nommer ses Secrétaires d’Etat en même temps que ses Ministres et attendait d’avoir obtenu le vote de confiance de l’Assemblée Nationale pour divulguer leur nom le mercredi 9 avril plus d’une semaine après sa nomination par le Président de la République François Hollande. Monsieur Valls mit un point d’honneur à terminer son discours d’investiture en remerciant la France de l’avoir adopté car d’origine espagnole, il est le premier détenteur de Matignon à être un citoyen français par un naturalisation.

Son manque de maturité politique et surtout administrative a pu le conduire sans mauvaise foi à reporter la promulgation de l’ensemble du Gouvernement pour des raisons de stratégie condamnable :

- éviter un vote hostile de l’Assemblée.

Le vote de confiance est intervenu avant les nominations pour permettre au Gouvernement d’échapper au contrôle parlementairede sa composition et à une possible censure si contestation (Harlem Désir). Le décret du 9 avril est conditionnel, il y a vice de procédure relative à sa publication, il était prêt dès la semaine précédente mais restait secret et anti-datable selon l’expression d’un opportunisme circonstanciel qui va au delà de tout ce que le Pouvoir Discrétionnaire peut représenter. Il y a là un premier blackoutcritiquable qu’aucune circonstance exceptionnelle ne peut valider.

- pour marchander les voix de la frange hostile du PS.

Une centaine de députés du Parti Socialiste avaient fait part de leur volonté de ne voter que sous condition la déclaration de politique générale de Manuel Valls en application de l’article 49.1 de la Constitution. Les écologistes d’EELV avaient, quant à eux, insinué qu’ils ne voteraient pas pour confirmer Valls.

En promettant de facto de possibles nominations de députés en échange de leur soutien pour l’investiture de la première partie du Gouvernement, le nouveau Premier Ministre de François Hollande a été contraint de donner au Décret du 9 avril son caractère illégal en le signant sans en avoir l’autorité nécessaire car compromis dans une spéculation électorale.

Beaucoup de députés dans ce groupe ainsi que d’autres qui attendaient leur nomination quand Manuel Valls s’est adressé à l’Assemblée nationale pour obtenir son vote de confiance. Clientélisme politique, marchandage administratif : cette méthode de nomination de Gouvernement en deux temps conduit à penser que seuls les députés et jamais la société civile (ni les Sénateurs) sont en mesure d’attirer les petites mains qui préparent les bons dossiers de nominationdes vrais Secrétaires de l’Etat qui pâtissent probablement dans leur choix de la tutelle des Ministres de Jean-Marc Ayrault renouvelés contre toute attent par un Ministre de l’Intérieur promu au poste de celui qui l’avait nommé. FV

http://www.rtl.fr/actualites/info/article/gouvernement-valls-les-14-secretaires-d-etat-nommes-par-hollande-7771065550

 

II. Vice De Procédure (Seconde Cause D’Annulation Du Décret Du 9 Avril 2014).

La citation par omission de Frédéric Vidal sur le site Internet d’Europe met fin à 4 ans de blackout en France du cinéaste indépendant franco-américain. Félicitations au journaliste et surtout à la station périphérique et à son website fantastique qui réalisent un exploit aussi important que l’Institut d’études politiques de Paris en 1981 qui le 29 octobre impirma pour le chanetur de BRAMSTOCKER un diplôme flambant neuf qui modifia le court de sa vie. Une fois de plus, le meilleur apparaît en vue avec une demande à RTL d’un article similaire avec cette fois-çi son nom cité : la censure se termine pour l’idôle des Français, sur le Net et bientôt à la télévision.

Premier article de presse pour le candidat Secrétaire d’Etat, champion de l’Internet social depuis 2011 en France et dans le monde : LE NON-DIT QUI ME CITE. Frédéric Vidal cité par l’absence de son nom dans cet article : “quatre noms circulaient … dont le sien. Trois noms sont cités uniquement.”

Préférée à Gilles Babinet, Benoît Thieulin et Corinne Erhel. Outre Axelle Lemaire, quatre noms circulaient depuis quelques jours pour ce poste de secrétaire d’État en charge du Numérique. Corinne Erhel, députée PS des Côtes-d’Armor depuis 2007, elle est membre de la Commission des Affaires économiques à l’Assemblée et s’occupe notamment des sujets liés au numérique. Le député Razzy Hammadi, proche de Benoît Hamon et Arnaud Montebourg, est un franco-tunisien de 35 ans actuellement secrétaire national du PS et député de Seine-Saint-Denis. Enfin, Benoît Thieulin est fondateur d’une agence de communication, La Netscouade, et préside le Conseil National du Numérique depuis 2013. Il avait notamment participé à la plateforme participative “Désir d’avenir” pour la campagne présidentielle de Ségolène Royal en 2007.

Le Numérique au gouvernement, c’est elle.

Par Johann Duriez-Mise

Publié le 9 avril 2014 à 18h20Mis à jour le 9 avril 2014 à 18h41

http://www.europe1.fr/High-Tech/Le-Numerique-au-gouvernement-c-est-elle-1941229/#

Une Femme pressée qui confond business et service public et qui est devenue un icône de l’Internet en dehors du média social qu’elle a négligé car lui était imposé par Matignon le terme de Numérique qui correspond aux ordinateurs et pas à la communication, une affaire de gros sous conduisant au problème de Google en dette du paiement d’impôt de montant important au Gouvernement français. FV

http://lelab.europe1.fr/fleur-pellerin-sur-le-programme-de-surveillance-prism-bien-sur-que-c-est-inquietant-mais-9363

II. Vice De Procédure (Seconde Cause D’Annulation Du Décret Du 9 Avril 2014).

Des interrogations demeurent sur la bonne conduite à tenir quand on choisit des Secrétaires d’Etat. La mort de Dominique Baudis nous rappelle à l’ordre pour nous signaler que ce n’est pas la France qu’a inspiré Kafka et Orwell.

Considéré par certains comme un Soljenitsyne de l’Internet, je suis plutôt proche de Monsieur Vaclav Havel qui fut Président de son Pays après avoir réussi sa carrière à l’époque des Démocraties Populaires.

Le vice de procédure dont le Décret du 9 avril est entaché consiste en l’excès de secrétariat partisan pour le choix des nominations qu’il énumère, à des fins de relations publiques destinées à la presse plus qu’à nos institutions.

Il y a eu mise en scène d’une sélection réelle qui doit respecter la loi du concours administratif en France pour contourner de vives difficultés de confirmation du Premier Ministre Manuel Valls au Parlement. Par ailleurs, un casse tête juridique concernant ma permis de faire valoir mon statut déclaré d’Aspirant Secrétaire d’Etat.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 4,671 other followers

%d bloggers like this: