Eric Ciotti Cède la Place à Frédéric Vidal Au Conseil Général des Alpes-Maritimes : Une Nouvelle de 2014 en avant-première.

August 6, 2013

Eric Ciotti Cède la Place à Frédéric Vidal au Conseil Général des Alpes-Maritimes : Une Nouvelle de 2014 en avant-première.

Le canton de Saint-Martin-Vésubie appartiendra à un nouveau conseiller général en 2014 si les électeurs confirment qu’ils ne veulent plus du protégé de Christian Estrosi, le Député-Maire de Nice, ancien bras droit de feu Jacques Médecin, le décrié patron des Alpes-Maritimes et de Nice dans les années 80.

Frédéric Vidal veut participer à la gestion de la France en se présentant d’abord à des élections locales. Proche de Jacques Médecin également, il considère qu’il y a injustice dans la répartition des rôles au sein du département. Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris comme Ciotti, il aspire à plus de respect pour la population et plus de rayonnement pour les communes que le littoral éteint.

Éric Ciotti faisant un discours à Nice, en 2011.

Éric Ciotti faisant un discours à Nice, en 2011.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Eric_Ciotti

http://fr.wikipedia.org/wiki/Canton_de_Saint-Martin-Vésubie

Pour un contre-gouvernement national afin de stabiliser la France entre la ville de Nice et la ville de Lille, de l’UMP au PS, le Rassemblement des Jeunes Républicains, le fameux RJR de Frédéric Vidal de 1983, il y a 30 ans, va écrire aux principales personnalités culturelles de la France ainsi qu’aux partis politiques concernés, pour former un Comité de Salut Public médiatique et social qui pourra nous sortir de la torpeur des années Sarkosy-Hollande et rétablir une démocratie optimale en France, là où Jean-Marc Hérault a hésité, mais son Matignon nous importe autant que le nôtre n’est pas le sien.

Carte des cantons des Alpes-Maritimes 2012.

Carte des cantons des Alpes-Maritimes 2012.

Changement de Président au Conseil Général des Alpes-Maritimes en 2014 : c’est une nécessité après le premier bilan de la Métropole Nice Côte d’Azur qui est de mettre en relief les insuffisances du département par rapport à la ville de Nice. L’avenir de ce territoire de la France, c’est Grasse, cité des parfums, ville sous préfecture et recentrage fondamental des AM vers l’horizon non maritime, celui de la terre, du terroir et de la France qui n’est pas italienne.

7 août 2013,

Frédéric Vidal

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: